comment faire un mur pour poser une cloture

Vous n’en pouvez plus des maraudeurs, des chiens qui détruisent votre jardin ou des coups de vent alors vous avez décidé de construire une clôture. D’ailleurs, la sécurité et le confort surtout celle de votre famille doivent être une priorité. Mais qu’est ce qu’il y a à savoir sur la construction d’un mur ? Cet article peut, nous l’espérons, vous apporter l’aide dont vous avez besoin.

Matériaux pour un mur de clôture

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il y a quand même quelques conditions qu’il faut mettre au point. Vous voulez protéger votre domaine, c’est compréhensible. Cependant, vous devez au préalable poser une demande de permis de construire à la mairie. Vous en profiterez pour vous assurer des règles qui régissent la construction. Vous avez également le devoir, en tant que bon voisin, de consulter votre entourage. Vous devez bien délimiter votre propriété pour éviter toute équivoque.

Maintenant, revenons à nos moutons. Il existe bon nombre de matériaux auxquels vous pouvez choisir pour ériger votre mur de protection. Il y a le mur en bois, comme il s’agit d’une clôture qui doit être solide mieux vaut utiliser du bois massif. Le mur en brique qui peut avoir plusieurs gabarits. Vous pouvez aussi opter pour un mur en parpaing, un mur en alu, ou encore d’un mur en béton.

Comment construire un mur en parpaing ?

Les matériaux nécessaires pour le travail sont les suivants. Il faut toujours se protéger avec des gants et des lunettes de protection. Pour le béton et le mortier, il nous faut du sable, du gravier, du ciment et d’une bétonnière. Nous aurons également besoin d’une équerre, d’un niveau à bulle, d’une corde à poudre, d’un fil à plomb, d’une truelle, d’une pelle, d’une règle en aluminium, d’un seau.

La construction commence toujours par la fondation. Cette dernière doit donc être très solide puisque c’est elle qui supportera toute la structure. Ce qu’il faut faire en premier, évaluer les dimensions de la base (largeur et profondeur) ! Quand vous aurez fini, vous creuserez la fondation. Vous devez commencer par poser le béton de propreté, un béton à maigre sur lequel se placera la ferraille. Il ne faut pas oublier de sortir des amorces pour des piliers s’il y en a. Le béton de fondation doit être bien au niveau horizontal. Quand ce sera fait, vous pouvez amorcer la pose du premier rang de parpaing. La meilleure façon de faire est de commencer à l’extrémité du mur. Avant de placer quoi que ce soit, il faut d’abord appliquer du mortier d’à peu près 2 à 3 cm d’épaisseur. Quand vous posez le parpaing, ce sont les alvéoles qui doivent se tourner vers le bas. Il ne faut pas que deux parpaings côte à côte se collent, vous devez laisser 1cm pour le joint. Une fois que vous aurez fini la première rangée, vous pouvez passer à la seconde. Cette fois, vous devez non seulement mettre du mortier au-dessus des parpaings renversés, mais aussi combler le joint de 1 cm de tout à l’heure. Et vous continuez ainsi jusqu’à la hauteur que vous recherchez. Vous finissez par un enduit. Vous pouvez vous en servir soit seulement comme base et le reste en bois ou en aluminium soit pour la clôture tout entier.